Des armes chimiques contre des Gilets Jaunes ?

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, les forces de l’ordre n’ont de cesse d’utiliser de manière excessive du gaz lacrymogène face aux manifestants. Le gouvernement a même prévu un diffuseur lacrymogène à l’intérieur des vehicules blindés de la gendarmerie. Troublant, quand on sait que les effets de ce gaz sur le corps humains sur le long terme ne sont pas connus. Alors, est-ce dangereux pour la santé ? Et peut-on parler d’arme chimique utilisée contre les gilets jaunes ? Yanis Mhamdi à enquêté pour Le Media.