AUTOROUTES : Les 5 pires arnaques de ce scandale d’état !

Comment l’Etat a bradé les autoroutes payées avec notre argent et qui étaient très rentables pour les livrer en pâture aux géants du BTP.

Les autoroutes sont chères, de plus en plus chères. Mais à qui va l’argent des péages ?
Depuis 2006, il va directement dans la poche de Vinci, Eiffage, et quelques autres gros du BTP.
De Villepin a bradé les autoroutes que nous avions financées, et les conditions de cette concessions pour 25 ans sont scandaleuses.
Investissement encore pris en partie en charge par les collectivités locales, taux d’intérêts des emprunts payés de notre poche par une niche fiscale, contrat d’entretiens donnés à elles-mêmes par ces entreprises du BTP avec des soupçons forts de surfacturation, tout est bon dans le cochon !
C’est simple : en 10 ans, les actionnaires privés se sont déjà mis dans la poche la somme qu’ils avait du débourser pour les 25 ans, soit 15 milliards !
On vous détaille dans cette livraison d’Osons Causer ce scandale d’Etat, cette dilapidation de notre bien publique qui devrait être vue comme de la haute trahison.

Une seule solution : la renationalisation !

SOURCES : http://osonscauser.com/autoroutes-5-pires-arnaques-de-scandale-detat/

ARTICLE A LIRE 1
http://www.leparisien.fr/automobile/le-pactole-des-autoroutes-3-2-milliards-de-travaux-14-7-milliards-de-recettes-05-12-2014-4349803.php
Dans cet article du Parisien de 2014 vous trouverez les éléments essentiels pour comprendre la cupidité des actionnaires et les possibilités de renationalisation.

ARTICLE A LIRE 2
http://www.marianne.net/Le-scandale-des-peages-privatises_a231095.html
Ce long article de Marianne, daté de 2012, revient sur la genèse du projet de privatisation, sur l’augmentation continue des tarifs, la surfacturation, la dégradation du service et les liens entre le lobby autoroutier et le pouvoir.

SYNTHESE DES DEUX PRINCIPAUX RAPPORTS
http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/12/19/en-finir-avec-la-privatisation-des-autoroutes/
Cette note de Didier Brisbourg, ami de l’économiste Jean Gadrey qui l’a publiée, revient sur les rapports de la Cour des Comptes et de l’Autorité de la concurrence. Avec une perspective politique, il détaille à quel point cette privatisation est un scandale absolu et revient plus cher au contribuable que des autoroutes publiques. UN MUST READ AUSSI.

UNE PRISE DE HAUTEUR
http://www.monde-diplomatique.fr/2012/07/DESCAMPS/47973
Cet article du Diplo, daté de 2012, revient en profondeur sur la question des autoroutes, sur lles péages, les enjeux de sécurité routière, les écarts par rapport à l’accord initial de 2006, et les augmentations de prix. Cet article est extrêmement complet mais a été réalisé avant les rapports de 2014 et 2013 (Cour des comptes, Autorité de la concurrence) .

LA HAUSSE DES PRIX
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/09/18/l-autorite-de-la-concurrence-denonce-la-rente-des-societes-d-autoroutes_4489334_3234.html
Cet article du Monde, daté de 2013 et appuyé sur le rapport de l’Autorité de la concurrence, illustre bien la hausse des prix et les marges exorbitantes que réalisent les sociétés autoroutières.

RAPPORT COUR COMPTES 2014
http://www.ccomptes.fr/Actualites/Archives/Les-relations-entre-l-Etat-et-les-societes-concessionnaires-d-autoroutes

RAPPORT DE L’AUTORITE DE LA CONCURRENCE
http://www.autoritedelaconcurrence.fr/user/standard.php?id_rub=591&id_article=2427

RAPPORT LES TRAVAUX
http://www.arafer.fr/wp-content/uploads/2016/07/Rapport-commissions-des-marches-SCA1.pdf
Ce rapport de la toute nouvelle commission des marchés révèlent le nombre de contrats passés entre les sociétés autoroutières et des sociétés de travaux publics liées.

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de