Christophe Dettinger condamné à un an de prison ferme

Un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté pour Christophe Dettinger. Cet ancien boxeur professionnel avait frappé deux gendarmes lors de l’acte 8 des Gilets jaunes, le 5 janvier dernier. A cette peine s’ajoute 18 mois de prisons avec sursis et de mise à l’épreuve.