S’endetter pour pouvoir aller au travaille … Ces esclaves qui font la richesse de la France

Travailleurs pauvres, s’endetter pour pouvoir aller au travaille … Aujourd’hui, tout ceci parait si normal … C’est la fatalité, c’est la loi du marché .. etc .. Dieu le père quoi …

Alors que les représentants du peuple français sont grassement rémunérés par le système, avec de nombreuses facilités et avantages en nature, celui-ci surexploite son petit peuple au delà de l’admissible, car , en effet , de nombreux smicards ne tirent aucun profit personnel à aller travailler, si ce n’est le simple fait de pouvoir se maintenir en capacité de travailler. Le travail ne sert donc , tout juste , qu’a maintenir une capacité à travailler … et encore …

La rémunération du travail ne sert alors qu’a maintenir la personne en capacité de travailler, rien de plus.

Cela revient à mettre de l’essence dans un moteur afin que celui-ci puisse tourner, rien de plus. Le moteur en lui-même ne tirant aucun bénéfice personnel à fonctionner , si ce n’est le simple fait de s’user au travail . Un moteur travaille gratuitement et non pour lui-même … tout comme un smicard dont le salaire ne permet que de le maintenir en situation de travailler.

Si un esclave ne bénéficie que des seules conditions lui permettant uniquement de survivre pour maintenir sa condition d’esclave … c’est un esclave !

Les ” conditions de maintien en fonctionnement ” d’un smicard s’élève à 1 188 €/mois , auxquels il faut déduire au minima , les frais de déplacement, d’hébergement, de nourriture …

  • Coût de l’essence : 200 €/mois (2000 kms/mois – 100 kms x 20 jours ouvrés, le pauvre habitant souvent très loin de son travail, en zone défavorisée, ou en campagne)
  • Coût du véhicule, crédit, entretien, assurance  : 150 €/mois
  • Coût des péages, amendes, radar : 150 €/mois
  • Coût des transports en commun : 65 €/mois
  • Coût hébergement : Loyer studio , charges, énergie, impôts : 600 €/mois
  • Coût des repas à mi-journée en semaine : 240 €/mois (12€ x 20 jours ouvrés)
  • Coût téléphonie mobile : 30 €/mois
  • Coût des vêtements, chaussures, coiffeur, etc … non compté

Le coût minimum pour qu’un être humain soit physiquement apte à travailler est donc de 1435 €/mois.

Sa rémunération nette étant de 1 188 €/mois , on peut considérer que le salarié de base travaille non seulement à titre gratuit , tel un robot , mais qu’en plus , il s’endette à hauteur de 200 €/mois pour simplement avoir l’opportunité de travailler .

Il faudrait ensuite consommer, financer quelques instants de vie privée, fonder une famille, faire des enfants …

Le système social français est justement là pour affiner au cas par cas les réglages de la soumission , maintenant la population tout juste apte à être productive , sans jamais pouvoir s’enrichir … car un esclave qui s’enrichi , ce n’est plus un esclave !

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de