LE FORMATAGE DE LA PENSEE UNIQUE à l’ère de l’inter-mondialisme

L’IDEOLOGIE CONTEMPORAINE stigmatise tout individu qui oserait mettre en doute ce qui désormais doit apparaître comme un dogme incontestable.

La NOUVELLE RELIGION est alors et enfin devenue inter-mondialiste

C’est un DISCOURS CULPABILISANT , qui diabolise voire criminalise toute pensée non conforme , dans le but d’échapper à une argumentation construite et rationnelle.

On a CLOUE, TORTURE, ASSASSINE JÉSUS SUR LA CROIX devient On DÉTRUIT LA PLANÈTE DE NOS ENFANTS.

Cette idéologie a son LEXIQUE , celui-ci formate nos représentations , et oriente notre perception et interprétation collective du réel . ( C’est alors que tout devient vert , même et surtout l’argent )

Les MÉCRÉANTS deviennent alors des COMPLOTISTES , personnes devant être à tout prix discréditées et ecrartées du groupe afin de ne pas le contaminer … Amen …

Ne pas s’en laisser conter … Tel est le but simple de ce livre.

Car c’est un fait qu’aujourd’hui des donneurs de leçons ne cessent de nous dire ce que nous devons penser, ce en quoi nous devons croire, et surtout ce que nous devons espérer : un monde sans frontières, sans peuples, enfin libéré des vieilles traditions et débarrassé des «identités», peuplé de «citoyens du monde».

L’idéologie contemporaine, migratoire, mondialiste, antiraciste, multiculturaliste, présente comme des «vérités» ce qu’on imaginait être des «positions», empêche le débat d’idées et fausse la compétition démocratique.

L’idéologie contemporaine stigmatise tout individu qui oserait mettre en doute ce qui apparaît désormais comme un dogme incontestable.

Ce discours intimidant n’a pas d’adversaire, ce qui supposerait un combat à armes égales.

C’est un discours culpabilisant, qui diabolise voire criminalise toute pensée non conforme, dans le but d’échapper à une argumentation construite et rationnelle.

Cette idéologie a son LEXIQUE , celui-ci formate nos représentations , et oriente notre perception et interprétation collective du réel.

Cette idéologie a son lexique, qui agit sur nos représentations et oriente notre perception du réel. La standardisation du langage façonne nos esprits et perturbe nos manières de voir, de comprendre le monde, de nous comprendre nous-mêmes comme êtres permanents, animés par la sourde volonté de durer, de continuer ce qui a été commencé.

C’est cette idéologie et ce langage que ce livre propose de démasquer.