MACRON VENDRAIT NOS BIENS PUBLICS POUR ENRICHIR SES “COPAINS” ?

Emmanuel Macron continue la vague de privatisations qu’il avait déjà amorcée comme ministre de François Hollande. Après Alstom, Alcatel ou encore EADS, c’est au tour d’Aéroports de Paris et de la Française des Jeux. Serge Faubert est allé demander leur avis aux députés à ce sujet, mais aussi sur la loi anti-casseurs et la fin de l’indexation des retraites.