“Nazis”, “peste brune” … quand LREM tente de discréditer les Gilets jaunes

Depuis le début de la mobilisation des Gilets jaunes, l’exécutif et la majorité présidentielle ont sorti les grands mots pour disqualifier les manifestants.