QUEL TRIOMPHE … ces feux d’artifice profanateurs , coûteux et polluant !

Quel triomphe ces feux d’artifice profanateurs, coûteux et polluant !
Les médias devraient répéter ceci en boucle :

Ils profanent la tombe du soldat inconnu !
Ils polluent l’air de multiples substances chimiques !
Ils saignent le peuple pour festoyer là ou ils le tabassent !

Cela coûte, et cela pollue … outrancièrement !

Composition chimique des feux d’artifice : https://www.scienceinschool.org/

Coût : 750 000 euros pour la seule ville de Paris pour ce seul 14 juillet 2018 … sachant que 15 000 feux d’artifices sont tirés en France ce jours là …


Etudes sur la pollution des feux d’artifice :

Pour produire les explosions, les bombes sont remplies de « poudre noire », mélange de soufre, de nitrate de potassium et de charbon de bois. Ce cocktail dangereux produit une quantité de particules fines non négligeable. En effet, une étude de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) démontre l’augmentation drastique de ces rejets dans la zone du feu d’artifice pendant et après le spectacle pouvant atteindre + 370 %. En 2012, Airparif a analysé la concentration de ces particules dans l’air suite au spectacle dans la capitale. Résultat : une augmentation de plus de 3 000 % dans la zone, qui est rapidement descendue dans les heures suivantes.

Enfin, le fort niveau sonore des explosions est aussi problématique pour la faune environnante. Une étude néerlandaise démontre que durant le nouvel an, peu après minuit, un grand nombre d’oiseaux s’envolent brusquement du au bruit des explosions, abandonnant même parfois leurs nids.

Source : 14-Juillet : cinq questions sur les feux d’artifice